L'Atelier de vos Ecrits et Compagnie Intégration Motrice des Réflexes archaïques et Graphothérapie
L'Atelier de vos Ecrits et Compagnie Intégration Motrice des Réflexes archaïques et Graphothérapie

Intégration Motrice Primordiale

 

L'Intégration Motrice Primordiale est une approche éducative qui travaille sur les réflexes archaïques. Elle permet d’intégrer des réflexes qui sont encore présents afin que ces réflexes n’aient plus leur incidence dans nos vies.

 

Elle est la synthèse de différentes approches sur les réflexes et préconise des exercices en mouvements, des automassages, des renforcements et des balancements issus de différents courants tels que les mouvements rythmés (MRT), l’Éducation kinesthésique (Brain gym), les jeux avec des sacs de grains, le yoga, le Qi Qong etc…

 

Ils ont des effets extraordinaires sur les personnes atteintes de troubles DYS, de troubles du comportement, de troubles de l’attention, d’hyperactivité, de troubles autistiques, et de tous troubles liés à l’apprentissage en général.

 

  • Pourquoi est-ce si fondamental, primordial?

Les réflexes archaïques sont les bases fondamentales de la construction neurologique et sont indispensables au bon développement moteur, émotionnel et cognitif du nourrisson, de l’enfant et de l’adulte.

 

 

  • Un réflexe, c’est quoi, en fait ?

Les réflexes archaïques (primitifs) sont des mouvements involontaires et automatiques, nécessaires au développement du tonus musculaire, au contrôle de la tête, à l’attention, à la coordination, à l’intégration des sens et représentent les fondements du contrôle postural et du sain développement des fonctions cognitives.

 

Ces réflexes primitifs sont présents à la période prénatale (dans l’utérus), la naissance, postnatale et ce, à tous les stades du développement moteur de la petite enfance.

 

Chaque réflexe émerge et se développe, c’est la phase où il est actif. Il devrait ensuite s’intégrer, donc disparaître, et ne plus être observable, laissant la place au mouvement volontaire, intentionnel.

Or, certains réflexes restent actifs au lieu de s'inhiber.

 

Lorsque ce n’est le cas, pour des raisons que l'on ne cherchera pas forcément à explorer, les réflexes archaïques demeurent actifs et cela va engendrer beaucoup de difficultés, que l’on verra plus clairement au début de la période scolaire.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Elodie David Intégration Motrice des réflexes archaïques - Graphothérapie - Psychopédagogie