L'Atelier de vos Ecrits et Compagnie
L'Atelier de vos Ecrits et Compagnie

La graphothérapie en quelques mots...

La graphothérapie est une spécialisation de la graphologie. Elle a pour but d’améliorer l’efficience de l’écriture lorsque celle-ci est difficilement lisible, peu soignée, trop lente, fatigante, douloureuse... ou lorsqu’elle n’est pas conforme à l’âge et aux possibilités de la personne.

Ainsi, je m'appuie sur les caractéristiques de l’écriture manuscrite pour établir son évaluation (degré de difficultés, personnalité du patient, âge...) et pour construire, ensuite, un plan de remédiation en tenant compte des troubles ou difficultés diagnostiqués. La thérapie s'accompagne, alors, également d'une prise en charge par des activités de Brain Gym ou d'E.F.T (technique de libération des émotions négatives par accupressure).

Précocité, troubles de l’attention ou de la concentration, troubles de l’apprentissage (DYS...), difficultés d’entrée dans la grammaire ou l’orthographe sont pris en considération, afin de mieux déterminer les origines de ces difficultés d’écriture, allant parfois jusqu’au refus de passer du langage oral au langage écrit.

Rares sont les difficultés à l’écriture, ou les dysgraphies, uniquement fonctionnelles. Celles-ci sont souvent aussi réactionnelles.

Un bilan graphomoteur, basé sur des tests étalonnés, et une approche de personnalité sont alors rédigés.

L’interprétation du dessin de l’enfant, test projectif, me permet aussi de mieux cerner leur capacité intellectuelle, leur mécanisme de pensée et leur développement psychomoteur. Le principe de la rééducation est de prendre en compte la personnalité du patient, tout en l’aidant à gagner en efficacité.

Les patients bénéficient d’une prise en charge pluridisciplinaire visant à optimiser les fonctions de l’écriture manuscrite. Elle peut se faire sur proposition de médecins, de thérapeutes, de référents et/ou à la demande des membres de l’équipe pluridisciplinaire ou pédagogiques, ou sur votre initiative personnelle.

En général, 3 à 10 séances de rééducation suffisent pour améliorer l’écriture et obtenir de vrais et durables résultats.

 Les séances ont lieu, de préférence, toutes les semaines. Elles peuvent être bi-mensuelles. Quelques très rares exercices sont parfois donnés à faire à la maison.

Les séances sont ludiques, plaisantes, basées sur le mouvement et surtout personnalisées.

Chaque séance dure 45-50 minutes et comprend 5 à 10 minutes d'échanges avec les parents.

 Tarif : 40 euros la séance.

 

La graphothérapie, pour qui?

Tous ceux qui ne se sentent pas à l’aise avec leur écriture, qui veulent soulager le geste graphique et l'automatiser (fluidifier, recopier, accroitre la vitesse, prendre des notes, entrer dans l'orthographe et la grammaire avec facilité...

Dès 5 ans, sous la forme d'ateliers seul ou en petits groupes restreints de 2 ou 3 enfants.

Elèves de primaires, collégiens, lycéens, étudiants, seniors, personnes présentant un handicap de naissance ou suite à un accident (AVC, Parkinson...)

 

Il n’y a donc pas d’âge pour commencer à bien écrire, pour prendre du plaisir, pour se réconcilier avec son écriture et avec soi!

 

La graphothérapie, à partir de quand ?

Lorsqu’il est constaté :

-       des problèmes de lisibilité, de soin,

-       que l’acte d’écriture est rédhibitoire, douloureux, lent,

-       que la concentration n'est plus lorsqu'il s'agit de passer à l'écrit,

-       que les devoirs sont conflictuels,

-       que la mise en page est désorganisée,

-       qu’écrire est anxiogène,

-       que l’entrée dans l’orthographe et/ou l’application des règles de français est difficile,

-       qu’une lenteur s’installe, que les évaluations ne sont pas terminées,

-       que les prises de notes sont incomplètes, voire impossibles...

-       que la gestion des émotions est difficile...

 

On peut alors, peut-être, parler de dysgraphie. Elle sera confirmée ou non par les tests étalonnés, que j'effectuerai.

 

Qu’est-ce-que la dysgraphie?

 

« Est dysgraphique, toute personne présentant une écriture déficiente, sans qu’aucun trouble ou déficit intellectuel

et/ou neurologique important ne soit avéré » J. AJURIAGUERRA (neuropsychiatre et psychanalyste).

 

Quels impacts sur la vie quotidienne et/ou la scolarité ?

L’excès d’énergie engendré dans l’acte d’écrire nuit à l’attention, à la concentration, à l’application des apprentissages, détériore l’estime et la confiance en soi, et peut déclencher ou accentuer les difficultés scolaires pouvant aller jusqu’à l’échec scolaire.

 

Comment  se  déroule  un  suivi  thérapeutique ?

Une rencontre préalable ou un entretien téléphonique, une anamnèse, éventuellement un premier test ou l’observation des écrits,  nous permet de nous positionner quant aux envies et aux besoins du patient (améliorer la fluidité, accélérer le rythme de scription, améliorer son orthographe, retrouver un geste graphique fluide, préparer un examen,  retrouver confiance en soi...). Cela permet à la graphothérapeute d’exposer le suivi thérapeutique, adapté et personnalisé, qui pourra s’en suivre.

La graphothérapeute fera passer une série de tests étalonnés et son observation clinique déterminera si l’écriture correspond au niveau attendu au regard de l’âge et de la personnalité du patient.

La graphothérapeute travaille étroitement avec d’autres spécialistes ou pédagogues (enseignants, médecins, pédiatres, psychologues, neuropsychologues, thérapeutes, orthophonistes,...)  et, en fonction des investigations menées et du bilan établi, pourra, au besoin, orienter vers d’autres professionnels et proposer des préconisations pédagogiques, pour les patients scolarisés et les étudiants.

La graphothérapie est pratiquée par des spécialistes de l’écriture avec des outils adaptés, actuels, permettant de recouvrer un geste graphique plus souple, plus fluide, agréable, tout en conservant la personnalité propre du patient.

La rééducation favorisera la concentration et développera la motricité fine puis le courant graphique. Elle permet également d’améliorer la confiance en soi et l’estime de soi.

Souvent associé au travail répétitif voire fastidieux dispensé à l’école, le geste graphique sera travaillé sous d’autres formes.

Les séances hebdomadaires (le plus souvent) seront originales, ludiques, distrayantes et personnalisées, afin de réconcilier l’enfant, l'ado ou l'adulte avec son écriture. Seront proposées des exercices de motricité fine, de prise de conscience du schéma corporel (si besoin), des jeux divers d'adresse, de concentration ou de détente.

J'y associe très souvent de la relaxation, voire de la méditation, afin d'apprendre à lâcher prise, à se détendre, également du Brain gym puis sur demande, après quelques séances, de l'EFT.

Je peux vous accompagner et vous conseiller (si et seulement si vous le souhaitez ou si vous en manifestez le besoin et l'envie) pour mieux appréhender et aider votre enfant ou ado atypique, dans votre quotidien et/ou dans sa scolarité.